Grandes Cuisines - 121 - Octobre/Novembre/Décembre 2016

Ets A.Morel © C. Reynaud

Ets A.Morel

Savoir-faire et proximité, de père en fils


Fondée en 1964, l’entreprise familiale A. Morel, spécialisée dans les grandes cuisines, les installations frigorifiques et la climatisation, a acquis 90 % de sa clientèle grâce à son efficace service après-vente. Fidèle au GIF, cet installateur développe dès les années 80, son activité avec la restauration collective, tout en restant sur le marché des CHR et métiers de bouche.

L’histoire de cette entreprise familiale débute en 1964, lorsqu’Albert Morel, électricien de formation et artisan frigoriste, s’installe à Cours la Ville, avec son épouse. La clientèle est alors composée de commerces alimentaires. Concessionnaire Bonnet, Albert Morel est l’un des premiers à adhérer au GIF lors de sa création en 1967. Il développe l’activité froid et emploie jusqu’à quatre salariés. En 1975, il transfert l’activité sur le site actuel. À partir des années 80, Albert Morel s’oriente vers la conception et l’installation de cuisines pour les petites collectivités, notamment les maisons de retraite, CAT, ADAPEI, et réalise des laboratoires pour les commerces d’alimentation. En 1990, l’entreprise artisanale devient une SARL et trois ans plus tard, c’est l’arrivée de Claude, le fils d’Albert. En possession d’un BTS frigoriste (IFFI Paris) et fort de son expérience dans le froid industriel (Clauger à Brignais), il s’emploie à développer les activités froid et grandes cuisines, auprès de la restauration collective, notamment scolaire. « Nous nous mettons à répondre davantage aux appels d’offres, sans pour autant abandonner nos clients du secteur privé », affirme Claude Morel.

Agrandissement et embauches
En l’an 2000, la famille Morel agrandit les bureaux et investit dans de nouveaux moyens informatiques. En 2005, Claude Morel devient le gérant. Trois ans plus tard, un commercial est embauché pour pénétrer le marché des CHR, « puisque l’activité sur le marché de la restauration collective publique devient de plus en plus compliquée », précise Claude Morel. Après une stagnation de l’activité de 2008 à 2009, la reprise se confirme et un deuxième commercial arrive en renfort. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le chiffre d’affaires (1,5 M€ en 2015, objectif 2016 : 1,6 M€) se répartit à part égale entre la restauration collective (santé, scolaire) et la restauration commerciale. Les missions de cet installateur concernent surtout des réhabilitations et modernisations de cuisines en restauration collective (100 à 600 repas/jour), restauration commerciale, ainsi que la clientèle du monde agricole. 

Près de 2 000 interventions par an
La force de cette société repose sur son service après-vente composé d’un responsable et de cinq techniciens polyvalents, sur un effectif de dix employés. En 2017, un nouveau technicien rejoindra l’équipe. « Nous avons toujours privilégié la proximité et un service après-vente efficace. Cette politique a permis d’acquérir 90 % des clients et elle porte toujours ses fruits. En effet, ils continuent à nous faire confiance et apprécient le suivi assuré par le SAV », souligne Claude Morel.
Près de 2 000 interventions sont effectuées par an, dans un rayon géographique de 100 km, couvrant l’arrondissement de Roanne, une partie de la Saône-et-Loire et le Rhône, hors Lyon. Les Ets A.Morel disposent de neuf véhicules dont cinq pour les interventions et un camion de livraison. « Chaque année, environ 50 000 € sont investis dans les moyens consentis aux techniciens : véhicules, outillages », indique le gérant.

Un nouveau projet d’extension 
Fidèle au GIF et agréée Qualicuisines, cette SARL au capital de 20 000 €, équipe la restauration collective et commerciale, avec des matériels de marques françaises et européennes, « connues et reconnues pour leur sérieux », précise Claude Morel. Afin de poursuivre son développement et d’optimiser son organisation, l’entreprise installée sur un terrain de 3 700 m², a besoin d’agrandir ses locaux de 400 m². Sont ainsi concernés, dans les trois ans à venir, les bureaux et l’atelier de stockage (gros matériel et stock pièces détachées d’une valeur de 50 000 €). L’extension portera sur 200 m². Projet à suivre.

Parmi les références

• Maison de retraite Michel Lamy à Anse.
• Maison de retraite La Providence au Coteau.
• Ehpad Les Mignonnettes à Saint-Nizier-sous-Charlieu.
• CAT Les Mousselines à Tarare.
• Restaurant scolaire pour la ville de Mably.
• Restaurant Le Relais de l’Abbaye à Charlieu.
• Restaurant Le Bistrot des Princes à Saint-Alban-les-Eaux.
• Restaurant gastronomique Les Anges à Roanne.

Christel Reynaud


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel