Grandes Cuisines - 110 - Janvier/Février/Mars 2014

Installateurs

Installateurs

Un marché toujours sous tension


Difficile ! C’est le bilan de l’année 2013 pour beaucoup d’installateurs, qui ne voient pas non plus l’horizon s’éclaircir en 2014… Certes, des sociétés ne manquent pas de tirer leur épingle du jeu, mais le marché reste très concurrentiel, sous tension, avec une baisse des marges.

Plus que mitigé… Le constat 2013 vaut pour la plupart des entreprises d’installation de notre enquête. Même celles qui affichent une progression à deux chiffres reconnaissent un contexte général fortement impacté par la crise économique. Fiscalité, nouvelles taxes, élections… 2014 offre encore trop d’obstacles pour permettre de retrouver la confiance. Les sociétés misent chacune sur leurs atouts : les plus importantes confortent par exemple leur développement auprès des grands comptes, là où d’autres, plus petites, visent à renforcer leur activité maintenance. Pour Action Froid, « le début d’année très difficile a du coup nécessité des actions tous azimuts sur le second semestre pour équilibrer les comptes. »

Marchés publics en baisse
La progression de 2 % du marché total (pour les 109 sociétés ayant répondu à notre enquête cette année) reste faible et masque des disparités. 37 % ont un chiffre d’affaires en baisse en 2013 (contre 35 % dans notre enquête parue l’an dernier, et 29 % l’année précédente). Elles sont 6 à décroître parmi les 20 premières, et seulement 2 dans les 10 premières (contre 4 l’an dernier). De belles progressions à deux chiffres sont à mettre au compte de Benard, Ragueneau et Bos Equipement Hôtelier parmi ces 10. Mais ETH résume bien la situation : « moins de marchés publics, plus de concurrence, avec des prix qui baissent. » Et l’entreprise  de préciser : « Notre position restauration/collectivité pour 90 % en gré à gré est maintenue. Notre stratégie d’éviter les gros marchés publics sera conservée. Le bouche- à-oreille nous préserve pour le moment. »

Entretenir avant d’acheter
Pour Hobart, « le marché est toujours en crise, avec une forte tension sur les prix et les marges, de grosses difficultés à se faire payer, que ce soit dans le public ou le privé, des reports réguliers de chantiers, des périodes de décisions d’achat qui s’allongent… » Quel que soit le profil de clientèle, « les investissements sont limités, les frais de fonctionnement réduits et les renégociations permanentes. » Ce qui n'empêche pas cette clientèle d’être toujours plus exigeante. Elle est notamment à la recherche de « solutions ergonomiques et économiques, de préconisations sur l’amélioration des postes de travail. » Si les perspectives restent difficiles pour 2014, leurs attentes sont toujours là : « service, rapidité, qualité, prix. » Les clients « demandent beaucoup plus de SAV », constate Thermi Froid Côte d’Emeraude, « ils réparent le plus possible avant de remplacer leur matériel. » Et, comme le souligne Install’Nord, « ils veulent des contrats d’entretien pour plus de tranquillité. » C’est une carte à jouer, mais il faut aussi leur « faire de plus en plus de rapports d’estimations, de chiffrages, avec des baisses de prix », commente Trade Chor. « Il y a beaucoup de négociations, qu’il n’y avait pas forcément avant. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Dossier Installateurs réalisé par Karine Averty


Articles liés

D’autres points de vue en bref

❚ BENARD : le groupe, basé en Indre-et-Loire, affiche parmi ses références récentes le siège de SFR en région parisienne, le CHU d’Orléans, les...


L’atout de la plateforme et de nouveaux développements

L’année 2013 «  a été difficile », indique Marc Marouani, directeur général du Gafihc, « avec une petite embellie au second semestre. » 2014...


Amélioration des outils de gestion

L’UFCF, qui a accueilli 6 nouveaux adhérents en 2013, réunit au total 48 points de vente. Le chiffre d’affaires global représente plus de 140...


Qualité des services dans un marché attentiste

Selon Hervé Giraud, co-dirigeant de Quiétalis, le marché « n’a malheureusement connu aucune amélioration en 2013. Nous sommes dans une grande...


Ambitions et écoute

Tout au long de l’année 2013, UniCpro a multiplié les démarches pour accompagner au plus près ses adhérents. Le syndicat (présidé par Pierre Couvey)...


Une politique inéluctable d’efficacité énergétique

Comment s’est portée la grande cuisine en 2013 ? « Le 1er trimestre n’était pas bon, le reste de l’année a vu quelques améliorations, mais avec...


Des solutions globales et efficaces

Metro Cash & Carry France présente pour 2013 « une année en progression en chiffre d’affaires, dans un marché en net déclin. » Les...


Des objectifs ambitieux mais réalisables

Pour Alexia Bos-Fonzes, dirigeante de Bos équipement Hôtelier, « le marché reste plutôt bataillé, avec une forte concurrence », mais sa société...


Ne pas se laisser gagner par la « morositude »

Pour Pierre Couvey, président d’Eurochef, « le bilan de l'année 2013 s'avère globalement positif. » Le groupement compte « 48 adhérents, 74...


Prudence dans un contexte peu favorable

« Au cours de cet exercice, les achats des entreprises adhérentes du GIF auprès des fournisseurs référencés, via notre centrale, ont été de 91 906...


Une réorganisation profitable

« En 2013, les activités liées à la restauration collective sont restées relativement soutenues grâce aux secteurs de l’éducation et de l’entreprise,...


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel